Perte de poids et image de soi

Photo de  Janko Sebök  sur  Unsplash

Photo de Janko Sebök sur Unsplash

Nous vivons à une époque où nous sommes submergés de messages contradictoires provenant des médias et d'une longue liste d'experts qui nous disent que nous devrions nous sentir bien si nous mangeons d'une certaine façon, si nous faisons assez d'exercice ou si nous nous contrôlons.

Nous ne savons plus quoi penser. De plus, on nous dit souvent que si nous n'avons pas le poids idéal, si nous ne suivons pas un régime alimentaire parfait et si nous n'avons pas une énergie et une santé illimitées, alors nous faisons quelque chose de mal.

Une approche positive de notre relation avec l'alimentation considère chaque défi auquel nous faisons face en mangeant comme une merveilleuse occasion d'apprendre.

Chacun a une relation unique avec sa nourriture et son corps, qui doit être respectée. C’est notre bio-individualité. Il y a autant d'habitudes alimentaires et de régimes efficaces qu'il y a de gens qui en ont besoin.

Nous ne savons pas toujours comment gérer notre poids. Nous sommes coincés dans des habitudes alimentaires mauvaises parce que nous continuons à suivre les mêmes régimes à la mode qui sont censés fonctionner pour tout le monde, mais qui ne correspondent jamais à notre propre parcours de vie.

Pour la plupart des gens, la surconsommation alimentaire n'est qu'un problème de volonté. Mais lorsque nous traversons une période où nous mangeons trop, cela peut être dû au stress au travail, aux difficultés relationnelles, aux problèmes familiaux, aux blessures du passé, au sentiment de solitude ou même au fait que nous nous sentons vraiment bien, mais pour certaines raisons, nous nous sabotons.

D'autres sont déficients en nutriments et mangent trop parce qu'ils ont littéralement faim de nutriments. Et la liste des possibilités est interminable.

Chaque défi auquel nous faisons face avec notre alimentation et notre corps a une sagesse qui est enracinée quelque part dans la biologie, la génétique, la neurochimie ou la psychologie, ou une combinaison de tout cela.

Nos préoccupations alimentaires sont tout à fait sensées. Ils existent pour une raison. Une fois que nous avons identifié la raison, nous pouvons nous détendre, abandonner notre autocritique et identifier la bonne approche pour nous rétablir.

Nos problèmes d'alimentation ou de santé nous demandent de les écouter, de les déchiffrer, d'explorer notre métabolisme et d'apporter des corrections de cap sur qui nous sommes et comment nous mangeons.

Quand on se penche sur la question de l'image corporelle, il est fascinant de constater à quel point tant de gens vivent dans un corps qu'ils ont jugé inacceptable et qu'ils croient devoir changer pour changer leur apparence et leur poids afin de pouvoir enfin s'aimer.

Ne prenez pas vos défis alimentaires ou de poids si personnellement. S'accepter soi-même est la capacité de se voir comme étant complet, maintenant, et vous permet de vivre une existence imprégnée d'amour-propre.