La différence entre amour-propre, égoïsme et acceptation de soi

Photo de  Celine Druguet  sur  Unsplash

L’émotionnel est ce qui nous manque le plus. Cette capacité d’être une bonne personne, de prendre davantage soin, a été négligé durant la culture patriarcale compétitive.

Pour cultiver des qualités bénévoles, affectueuses et collaboratives, désignées comme féminines et maternelles, on a besoin d’autres éléments pour qu’elles se manifestent.

On ne peut pas aimer sans s’aimer soi-même. Nous avons pris l'habitude de nous dévaloriser. Les gens ne connaissent pas la différence entre l’amour-propre et l’égoïsme.

Qu’est-ce que l’égoïsme ?

Il semblerait qu’être égoïste c’est s’aimer soi-même. Mais l’amour-propre est une bonne chose. C’est aimer cette créature intérieure que nous sommes.

L’égoïsme est une compensation de l’amour-propre. C’est comme dire « Je suis là ! je veux ceci ou cela ! ». C’est comme une revendication du vide intérieur de la personne. Vouloir se sentir plus (que ce que l’on est).  Le narcissisme c’est la même chose. L’amour-propre est un substitut du sentiment « je suis », de se sentir une personne, de sentir la satisfaction d’exister. L’amour ne peut exister sans être accompagné d’une aide à la personne à se retrouver et à s’aimer, à bien se traiter, à connaître ses désirs et à être en accord avec ses désirs.

Qu'est-ce que l'amour-propre ?

Parlons de ce que l’amour-propre signifie, parce que cela n’implique pas la même chose pour tout le monde, en particulier la différence entre amour-propre et acceptation de soi.

Comprendre cette distinction vous aide à voir où regarder et vous indique comment ils fonctionnent en tandem.

L'amour-propre consiste à comprendre intentionnellement votre vérité - qui comprend votre personnalité, vos besoins et vos sentiments - et à rechercher ensuite des moyens durables et épanouissants de vivre en accord avec celle-ci.

Vous ne pouvez pas le faire si vous rejetez ou diabolisez qui vous êtes, ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin. C'est là où l'acceptation de soi entre en jeu.

Qu'est-ce que l'acceptation de soi ?

L'acceptation de soi est la capacité d’être dans le moment présent de votre vérité sans la juger comme étant faux, mauvaise, trop ou pas assez.

S'accepter soi-même est la capacité de se voir comme étant complet, maintenant, et vous permet de vivre une existence imprégnée d'amour-propre.

En termes simples, l'amour-propre prend soin de votre esprit, de vos émotions et de votre corps de façon profonde et holistique, et l'acceptation de soi est la mentalité qui permet ce type de soins.

Essayer de pratiquer l'amour-propre sans ce fondement d'acceptation de soi, c'est comme se cogner la tête contre un mur et se demander pourquoi on a mal à la tête. Vous avez besoin des deux.